Menu

Coupe Atlantique. Beaucouzé s'offre une historique finale

Au terme d'une rencontre aboutie le Sporting a validé son billet pour la finale de la Coupe de l'Atlantique, la première de son histoire...


Bacha et consorts offrent au club une finale historique.
Bacha et consorts offrent au club une finale historique.
Sous un temps magnifique et dans son antre plutôt bien garni le Sporting n'a pas raté l'occasion de prendre part à sa première finale régionale de son existence. Le pressing d'entrée de rencontre met à mal la formation vendéenne. "Nous savions qu'il jouerait bas et sur contre", soulignera Lionel Duarte après la rencontre. De Toni (4e) puis Bacha (10e) tentent de trouver la cible sans succès. De son côté la Châtaigneraie joue le contre mais l'unique occasion visiteuse de la première période par Nsiah ne trouvera pas le cadre de Mermillod (13e). Beaucouzé devient insistant Chovet (27e) puis Lasseux (32e) montent la pression sur le but de la Châtaigneraie. L'ouverture du score devenait inéluctable pour un SCB omniprésent. La triplette De sousa - Bacha - Louzolo s'offrent une action d'école à une touche de balle conclue par ce dernier fraîchement entré en jeu (1-0, 35e) comme l'analysera le coach "nous avons fait la différence à quatorze, j'en suis content".

Beaucouzé n'aura jamais paniqué

Un avantage logique à la pause et doublé rapidement lorsque De Sousa dépose sur corner le cuir sur la tête de Jérémy Hénin (2-0, 53e).  Ce diable de De Sousa a deux doigts de faire le break sur un coup franc qui trouvera la barre transversale de Retaillou (53e). Louzolo (65e), De Sousa (68e) puis Luette (71e) tombent sur un portier solide. Les visiteurs reprennent toutefois espoirs dans les secondes suivantes. A la parade sur un arrêt reflex, Mermillod ne peut rien faire sur le corner (2-1, 75e). Pas panique côté du Sporting qui reprend sa gestion. De Toni à la touche offre à Bacha la mise en scène parfaite d'un enchainement frappe magique (3-1, 78e). La défense visiteuse est au aboie et ne peut rien lorsque Caturra fausse compagnie à tout le monde (4-1, 84e). Beaucouzé s'offre la première finale de Coupe Atlantique de son histoire et la réduction du score dans les arrêts de jeu n'y changera rien (4-2, 90e+1). Au plus grand plaisir de Lionel Duarte, "c'est quelque chose d'exceptionnel, une récompense pour ce groupe. Nous effectuons une belle première saison à ce niveau et nous offrons au club sa première finale de Coupe Atlantique".

La finale se tiendra le samedi 4 juin à 17h00 sur le stade d'Aizenay (85). Vous pourrez dans quelques jours prendre connaissance concernant ce déplacement des supporters le souhaitant. Le club en profite une fois encore pour remercier l'investissement sans faille de tous ses bénévoles aujourd'hui qui ont fait de cette journée une nouvelle belle fête du football avec de fort sympathique supporters vendéens à qui nous souhaitons une bonne fin de championnat.

Fiche technique

Coupe Atlantique - Demi-finale
SC Beaucouzé - AS La Châtaigneraie : 4-2 (1-0)
Abitres : Fabrice Valéro assistés de Thomas André et Fabien Rouleau.
Buts : Louzolo (35e), Hénin (53e), Bacha (78e), Caturra (84e) pour Beaucouzé ; Bodin (75e, 90e+1) pour La Châtaigneraie.
Compo SCB. Mermillod, Gautreau Miguel, Chovet, Hénin, Benoît, Luette, Moussikanda, Gautreau Gianni (c), Bacha, Caturra, De Toni. Entrés en jeu : De Sousa (30e), Lasseux (30e), Louzolo (30e). Entraineur : Lionel Duarte/François Masson.